Des ressources sur le pouvoir…

Sous la présidence de Pierre Delvolvé, l’Académie a inscrit Le pouvoir  à son programme annuel de travail en 2020, en faisant le fil conducteur des séances publiques du lundi entre janvier et décembre 2020. En complément des textes et des enregistrements des communications à venir, publiées à mesure sur le site, voici quelques pistes de lecture ainsi qu’un choix de contributions éclairantes faites par les académiciens ces dernières années. Puissent-elles être utiles aux lecteurs et à toutes les « graines d’académiciens », qu’ils aient rejoint ou pas le programme Graine d’académie.

Des ressources au fil des séances : pour aller plus loin

Le concept du pouvoir
– De Jean Baechler, sur le thème du pouvoir, on pourra lire Le Pouvoir pur (Paris, Calmann-Lévy, 1978), Précis de la Démocratie (Paris, UNESCO/Calmann-Lévy, 1994 ), Précis de philosophie politique (Paris, Hermann, 2013).
– Avec la sociologue Jeanine Goetschy, on se demandera si le pouvoir est une relation ou la capacité générale d’un système, une capacité potentielle ou son actualisation :  Les théories du pouvoir, Sociologie du travail, n°4, octobre-décembre 1981, pp.447-467

Pouvoir et légitimité
– Sur le concept de légitimité, la définition du « Toupictionnaire », le dictionnaire de politique. Une analyse des concepts légitimité, légitimation, normativité par André Berten, professeur émérite de la Faculté de philosophie de l’Université catholique de Louvain.
– Une analyse de la crise de légitimité des régimes des vieilles démocraties au XXIe siècle par Yves Sintomer, membre de l’Institut universitaire de France :  « Les futurs de la démocratie au XXIe siècle » (Raison publique, 2016 /1 ; pp175-191).

Raymond Aron : puissance et pouvoir
Sur le concept de « puissance » chez Raymond Aron, analyse de Christian Malis, ancien élève de l’Ecole normale supérieure, spécialiste des questions stratégiques.

Bertrand de Jouvenel : pouvoir, souveraineté, principat
Bertrand de Jouvenel : Du Pouvoir, histoire naturelle de sa croissance (1945)

Le pouvoir et la théorie des jeux
Pour avoir un aperçu de la théorie des jeux, de ses principaux concepts :
– un diaporama synthétique,
Introduction à la théorie des jeux de Thierry Pénard, Faculté de sciences économiques, Université de Rennes 1 (2007-2008)
– un diaporama de présentation du cours Théorie des jeux. Jeux, stratégies et information, de Marc Plantevit, Université de Lyon 1
Etienne Ghys, « l’effet papillon« , Images des mathématiques, CNRS, 2019.

Peut-il y avoir encore un pouvoir souverain ?
Dans le numéro 67 de Pouvoirs (1993), consacré à la souveraineté :
– Albert Rigaudière, professeur à l’université de Paris II Panthéon-Assas, L’Invention de la souveraineté
– Olivier Beaud,  Le Souverain, pp.33-45 en 1993 ;  
– Olivier Beaud,
La puissance de l’Etat, P.U.F., coll. « Léviathan », 1994.

Quelques lectures complémentaires sur le pouvoir 

Une bibliographie proposée par le Forum Philo 2015 du journal Le Monde « Où est le pouvoir ? »

 

Des interventions des académiciens et de leurs invités sur le pouvoir

 

Médias : un pouvoir sans contre-pouvoir ?
François d’Orcival et Alain Duhamel, Membres de l’Académie des sciences morales et politiques

Religion et politique en Islam
Rémi Brague, Membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Qu’est-ce qu’une puissance au 21e siècle ?
Thierry de Montbrial, Membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Election et pouvoirs du président de la République depuis 1958
François d’Orcival Membre de l’Académie des sciences morales et politiques

La gouvernance mondiale est-elle démocratisable ?
Mireille Delmas-Marty, Membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Pouvoir médiatique et démocratie en 2010
Henri Pigeat, Président du Centre de Formation des Journalistes

Que signifie donner le pouvoir au peuple ?
Raymond Boudon, Membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Qu’en est-il du pouvoir des juges ?
Vincent Lamanda, Premier Président de la Cour de Cassation

L’autorité dans la démocratie
François Terré, Membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Les trois pouvoirs et la démocratie : de Montesquieu au temps présent
Simone Goyard-Fabre, Professeur émérite à l’Université de Rennes I

Mao Zedong
Marianne Bastid-Bruguière, Membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Les nouveaux rapports entre pouvoir, savoir et vouloir : à propos des nouvelles technologies
Jean-François Mattei, Membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Staline et ses opérations de génocide
Stéphane Courtois, directeur de recherches au CNRS

 

Des paroles d’académiciens à écouter sur Canal Académie

 

Les mots du pouvoir à travers les civilisations
Regards croisés entre les civilisations de l’Egypte ancienne et du Japon par Jean-Noël Robert et Nicolas Grimal, Membres de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Avec quels mots les langues anciennes ou d’aujourd’hui désignent-elles la notion de pouvoir ? Comment nomment-elles celui qui occupe la fonction suprême du pouvoir ? Quels titres l’accompagnent, quels mots lui sont réservés ? Existe-t-il une langue du pouvoir chez les rois, les pharaons, les empereurs ?

Les grands hommes d’Etat : Henri IV et Napoléon
Emmanuel Le Roy Ladurie et Jean Tulard, Membres de l’Académie des sciences morales et politiques

Lu pour vous… Le Président de la République au centre du pouvoir
Le point de vue de Pierre Mazeaud, Membre de l’Académie des sciences morales et politiques
A l’approche de l’élection présidentielle, la Documentation française a publié deux ouvrages consacrés au Président de la République. Le livre de Pascal Jan, Le Président de la République au centre du pouvoir, dans la collection Etudes, montre pourquoi et comment le président de la République est devenu « la clé de voûte » des institutions de la Vème République. Myriam Lemaire l’a lu pour vous et a recueilli le point de vue de Pierre Mazeaud, membre de l’Académie des sciences morales et politiques, ancien président du Conseil constitutionnel.

Raymond Boudon pourfend la démocratie participative et prône la séparation des pouvoirs
Le point de vue de Raymond Boudon, Membre de l’Académie des sciences morales et politiques,
Jurys populaires ? Sondages ? Référendums ? Représentativité du Parlement ? Raymond Boudon aide à s’y retrouver entre notions à la mode et idées fondatrices. Il appelle à la réconciliation du citoyen avec la démocratie, en revisitant les fondamentaux : la « volonté générale » et la démocratie représentative chères à Rousseau, le « spectateur impartial » défendu par Adam Smith, la « séparation des pouvoirs  » prônée par Montesquieu.

Quel chef d’entreprise pour le 21e siècle ?
Yvon Gattaz, Membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.