Colloque : « L’emploi des jeunes, aujourd’hui et demain »

Depuis 1986, l’Association Jeunesse et Entreprises (AJE), fondée et présidée par Yvon Gattaz, se donne pour mission de multiplier les passerelles entre l’entreprise, l’éducation, les jeunes et leurs familles.

Durant toute une matinée, en présence d’un auditorium comble constitué d’étudiants de l’ESSEC et de professionnels de l’orientation, du recrutement et de l’emploi, une dizaine d’académiciens et de représentants du monde de l’entreprise (PDG, DRH) se sont succédé sur « L’emploi des jeunes, aujourd’hui et demain ».

Pour relever ce défi, il a été question d’intégration, de fluidité des parcours et des carrières, de formation professionnelle tout au long de la vie et d’alternance, de diversité et d’inclusion, mais aussi des nouvelles aspirations de la jeunesse, de l’importance des humanités et de nouvelles compétences, de confiance et de créativité.

Les travaux du colloque, qui était organisé conjointement par AJE et l’Académie des sciences morales et politiques, ont été ouverts par Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse, et par Bernard Arnault, PDG de LVMH.
Le ministre a exposé le caractère systémique de la réforme du lycée, avec une formation professionnelle profondément renouvelée et construite en dialogue avec les entreprises et les régions : développement des stages et de la mobilité, apprentissage et campus des métiers – ces « Harvard du pro » qui changent le regard sur la voie professionnelle.
Le Patron de LVMH a dit combien l’artisanat d’excellence était un secteur en plein essor, dopé par les opportunités de la mondialisation, et cité le village de l’Institut des Métiers d’Excellence LVMH, forum national d’orientation et de recrutement en alternance ouvert à tous les talents, à Montfermeil / Clichy-sous-Bois.

En concluant la matinée, le chancelier Xavier Darcos a rappelé que l’Institut, en accueillant des fondations, peut attester que les personnes qui réussissent ont pour point commun d’avoir créé à partir de leurs talents et d’y avoir cru. Le monde qui se dessine demande une adaptabilité renforcée, qui exige en retour que les jeunes s’assurent de leur socle de savoir, de leur goût de la connaissance, d’une conscience grandissante des valeurs et d’une confiance dans l’avenir dont ils sont les acteurs.  

Photos de l’événement

Compte rendu du colloque dans la revue Monde des grandes écoles

Pierre-André Chiappori : « un nouveau regard sur l’origine des inégalités »

« Sociétal », le média de l’Institut de l’entreprise, a inauguré le 17 juin 2019 sa nouvelle formule en partenariat avec l’Académie des sciences morales et politiques. Désormais, une conférence aura lieu chaque trimestre au Palais de l’Institut autour d’un thème d’actualité, suivie d’un débat avec la salle, qui se nourrira également des contributions préalablement mises en ligne sur le site de Sociétal. Pour cette première édition, Pierre-André Chiappori, membre de la section Économie de l’Académie, a été invité à traiter du sujet brûlant des inégalités. S’appuyant notamment sur l’exemple des États-Unis, qui est bien documenté, il a mis en évidence le rôle crucial du « capital humain » dans la formation des revenus. Même si l’on peut craindre une « spirale des inégalités », il est donc possible d’agir sur celles-ci par l’éducation, dès le plus jeune âge. Les échanges ont été animés par Emmanuel Cugny et Philippe Plassart, président et vice-président de l’Association des journalistes économiques et financiers, et par les jeunes du forum numérique international Newpolis, qui regroupe des étudiants du monde entier. Lire la suite