Fondation Prince Louis de Polignac

 

La Fondation Prince Louis de Polignac, créée en 1997 par le Prince Louis de Polignac et le juge Irène Daurelle, a pour but de promouvoir la culture française et européenne et de contribuer au développement de la science.
Elle remet un Grand Prix et des prix de recherche, décernés tour à tour sur proposition des Académies siégeant à l’Institut de France (l’Académie française, l’Académie des inscriptions et belles-lettres, l’Académie des sciences, l’Académie des beaux-arts et l’Académie des sciences morales et politiques), et du Conseil d’administration de la Fondation.

Selon l’usage, une réception est organisée dans les salons de l’Hôtel Del Duca pour la remise de ce grand prix au mois de décembre.

Le jury

Jury composé de membres de l’Académie et du Conseil d’administration de la Fondation : 

Depuis sa création, le Grand Prix a été décerné, sur proposition de l’Académie des sciences morales et politiques, à :

 
 

    • 2015 – Olivier Rey, mathématicien et philosophe français, pour l’ensemble de son oeuvre.

    • 2010 – François Orst, juriste et philosophe, pour l’ensemble de son oeuvre.

    • 2004 – Robert Génermont, architecte en chef des bâtiments civils et des palais nationaux pour son ouvrage Croquis bourbonnais, recueil de dessins des principaux monuments du département de l’Allier.

Plusieurs autres bourses et prix de cette Fondation ont été remis sur proposition de l’Académie des sciences morales et politiques : 

 
 

    • 2009 –  un prix de 5 000 euros a été décerné à Pol Boucher, Docteur en philosophie, professeur de philosophie du droit à l’Université de Rennes, spécialiste de la pensée juridique de Leibniz.

    • 2006 – un prix de 5 000 euros a été décerné à Mohamed Larbi Haouat, vice-président de l’Association Francophone d’Amitié et de Liaison qui diffuse des livres, ouvrages et revues francophones. 

    • 2002 – une bourse d’un montant de 7 500 euros a été remise à André Damien pour son oeuvre en faveur de l’Université catholique de Bethléem.

    • 2001 – une bourse d’un montant de 7 500 euros a été décernée à la collection Europae memoria fondée aux éditions Georg Olms en 1997 par l’abbé Jean Ecole.

    • 2000 – une bourse d’un montant de 50 000 francs a été décernée à Quentin Epron pour son travail de thèse sur le gallicanisme.