Prix Corbay

Ce prix annuel est destiné à récompenser celui qui aura produit l’œuvre la plus utile dans l’ordre des sciences, des arts, des lois, de l’agriculture, de l’industrie ou du commerce.

Le jury

Jury ad hoc , composé de membres de l’Académie.

Les lauréats
  • 2018 – Christian Gollier pour l’ensemble de son œuvre.

  • 2017 – Joël-Benoît d’Onorio pour son ouvrage Monaco. Monarchie et démocratie, Aix-Marseille (PUAM), 2016.

  • 2016 – Jean-Pierre Camby pour son ouvrage La loi, Paris (LGDJ), 2015.

  • 2015 – Thomas Ehrhard pour sa thèse de doctorat, soutenue à l’Université Paris Panthéon-Assas, Le découpage électoral sous la Ve République entre logiques partisanes et intérêts parlementaires.

  • 2013 – Xavier Prévost, Jacques Cujas (1522-1590). Le droit à l’épreuve de l’humanisme, thèse de doctorat soutenue à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne le 7 septembre 2012.

  • 2012 – Jonas Knetsch, pour sa thèse de doctorat en droit présentée et soutenue devant l’Université Panthéon-Assas et l’Université de Cologne le 7 octobre 2011 et intitulé Le droit de la responsabilité et les fonds d’indemnisation – Analyse en droit français et allemand.

  • 2011 – Stéphane Gerry-Vernières, pour sa thèse de doctorat Les « petites » sources du droit. À propos des sources étatiques non contraiganntes, soutenue le 6 décembre 2010 à l’Université Paris II Panthéon-Assas.

  • 2010 – Patrick Facon, Histoire de l’armée de l’air, Paris (La Documentation française), 2008.

  • 2009 – Nicolas Vanbremeersch, De la démocratie numérique, Paris (Seuil), 2008.

  • 2008 – Thomas Génicon, La résolution du contrat pour inexécution, Paris (LGDJ), 2007.

  • 2007 – Antoine Champeaux, Michelin et l’aviation 1896-1945. Patriotisme industriel et innovation, Panazol (Lavauzelle), 2006.

  • 2006 – Jean Lagardette, Panorama bourbonnais 1950-2000. 50 ans de la vie de notre département, Moulins, 2006.

  • 2005 – Michel Hau et Nicolas Stoskopf, Les dynasties alsaciennes, Paris (Perrin), 2005.

  • 2002 – Carlos Mario Molina Betancur, La Loi Falloux : abrogation ou réforme?, Paris (LGDJ), 2001.

  • 2001 – Patrick Samuel, Michel Debré pour son ouvrage L’architecte du général, Suresnes (Armand Franel), 1999.

  • 2000 – Michel Vivant, Les contrats de commerce électronique, Paris (Litec), 1999.

  • 1999 – Raphaël Jacoba

  • 1998 – Jean Moussé, Le contentieux des organisations internationales et de l’Union européenne, Bruxelles (Bruylant), 1997.