Prix Jean Reynaud

Ce prix quinquennal sera décerné au travail le plus méritant réalisé pendant une période de cinq ans. Les membres de l’Institut ne sont pas écartés de ce concours. Le prix sera toujours décerné intégralement. Dans le cas où aucun ouvrage ne semblerait digne de le mériter entièrement, sa valeur sera délivrée à quelque grande infortune littéraire.

Le jury

Jury ad hoc composé de membres de l’Académie.

Les lauréats
  • 2008 – Béatrice Delaurenti, La puissance des mots. Virtus verborum. Débats doctrinaux sur le pouvoir des incantations au Moyen Âge, Paris (Cerf), 2007.

  • 2003 – Bernard Pacteau, Le Conseil d’État et la fondation de la justice administrative française au XIXe siècle, Paris, PUF, 2003.