Prix Luc Durand-Réville

Luc Durand-Réville fut un grand administrateur colonial et un homme politique ; il représenta le Gabon au Sénat. Après la fin de son mandat, il fut membre du Conseil économique et social. Il a consacré de nombreux ouvrages au problème de l’aide au développement. Élu correspondant de l’Académie en 1972, il a légué, à sa mort survenue en 1998, un capital permettant de financer un prix annuel qui récompenserait un travail relatif à l’aide de la France ou de l’Europe au profit du développement économique du tiers-monde, qu’il s’agisse d’un travail intellectuel (thèse, rapport, traité, ouvrage de vulgarisation, etc.) ou d’une action pratique précise (enquêtes, transferts de compétence, dotation, etc.).

Le legs ayant été accepté le lundi 19 mars 2001 par la commission administrative de l’Académie, la prix a été décerné pour la première fois en 2003.

Le jury

Commission mixte

Les lauréats

Depuis 2003, le prix a été attribué à:

  • 2018 – Armelle Choplin et Olivier Pliez pour leur ouvrage La mondialisation des pauvres. Loin de Wall Street et de Davos, Paris (Seuil), 2018.

  • 2016 – François Pacquement pour son ouvrage Histoire de l’Agence française de développement en Côte d’Ivoire, Paris (Karthala), 2015.

  • 2015 – l’association Châtenay – Amis du Mali pour son engagement en faveur de la scolarisation au Mali.

  • 2014 – Josselin Thuilliez, chargé de recherche au CNRS (Centre d’Économie de la Sorbonne), pour l’ensemble de ses travaux sur les liens entre santé et développement.

  • 2013 – Gérard Bossuat (sous la direction de), La France, l’Europe et l’aide au développement des traités de Rome à nos jours, Paris (Comité pour l’Histoire économique et financière de la France), 2013.

  • 2012 – Christian Morrison, pour l’ensemble de son oeuvre.

  • 2011 – Jean-Michel Sévérino, pour l’ensemble de son action alors qu’il était Directeur général de l’Agence française pour le Développement (2011-2010).

  • 2010 – prix non attribué.

  • 2009 – Sylvie Brunel, À qui profite le développement durable ?, Paris (Hachette), 2008.

  • 2008 – Esther Duflo pour l’ensemble de son œuvre.

  • 2007 – Association Droit et Économie de la Santé en Afrique (ADESA).

  • 2006 – Centre d’Etudes et de Recherches sur le Développement international (CERDI) de la Faculté des Sciences économiques et de Gestion de l’Université Clermont I.

  • 2005 – David Anoussamy pour l’ensemble de son œuvre et de son action.

  • 2004 – Centre d’Etudes et de Recherche Sociologiques (CERS) pour l’opération Congo 2005.

  • 2003 – Jean-Claude Berthelémy pour l’ensemble de son œuvre.