Prix Paul-Michel Perret

Ce prix annuel sera décerné à l’auteur d’un ouvrage historique publié dans les trois années précédant la clôture du concours.

Le jury

Il est composé des membres de la section Histoire et Géographie de l’Académie.

Les lauréats
  • 2014 – Jean Vitaux pour son ouvrage Grimod de la Reynière, l’inventeur de la gastronomie. Florilège de ses principales œuvres, Paris (France Empire), 2014.

  • 2013 – Xavier Boniface, L’Armée, l’Eglise et la République (1879-1914), Paris (Nouveau Monde), 2012.

  • 2012 – Emmanuel Todd, L’origine des systèmes familiaux. Tome 1 L’Eurasie, Paris (Gallimard), 2011.

  • 2011 – Francine Hérail, pour la direction de l’ouvrage Histoire du Japon des origines à nos jours, Paris (Hermann), 2010.

  • 2010 – Tony Kunter, Charles Maurras. La Contre-Révolution pour héritage, Paris (NEL), 2009.

  • 2009 – Jean Lopez, Koursk. Les quarantes jours qui ont ruiné la Wehrmacht et Stalingrad. La bataille au bord du gouffre, Paris (Economica), 2008.

  • 2008 – Jacques Hussenet (dir),  » Détruisez la Vendée ! « , La Roche-sur-Yon (CVRH), 2007.

  • 2007 – Henri de Wailly, Syrie 1941, la guerre occultée : vichystes contre gaullistes, Paris (Perrin), 2006.

  • 2006 – Joël Félix, Louis XVI et Marie-Antoinette : un couple en politique, Paris (Payot), 2006.

  • 2005 – Xavier de Planhol, Le paysage animal. L’homme et la grande faune : une zoogéographie historique, Paris (Fayard), 2004.

  • 2004 – Jérôme Cotillon, Ce qu’il reste de Vichy, Paris (Armand Colin), 2003.

  • 2003 – Éric Mension-Rigau, Le donjon et le clocher. Nobles currés de campagne de 1850 à nos jours, Paris, (Perrin), 2003.

  • 2002 – Marie Ducoudray, Ceux de « Manipule ». Un réseau de renseignements dans la Résistance en France, Paris (Editions Tirésias), 2001.

  • 2001 – Gérard Saint-Martin, L’armée blindée française, tome 1, Dans le fracas des batailles, Paris (Economica), 2000.

  • 2000 – Pierre Milza, Mussolini, Paris (Fayard), 1999.

  • 1999 – prix non attribué.

  • 1998 – Stéphane Courtois pour la coordination de l’ouvrage Le livre noir du communisme : crimes, terreur et répression, Paris (Robert Laffont), 1997.