Prix de l’Institut

Chaque année, l’Académie, comme les quatre autres Académies, doit proposer des lauréats pour les prix de l’Institut. Les décisions sont prises par le bureau de l’Académie et approuvées une première fois par l’assemblée des membres de l’Académie puis, une fois qu’elles leur ont été transmises, par les autres Académies.

Divers prix peuvent ainsi être distribués chaque année sur proposition de l’Académie des sciences morales et politiques.

Le Prix ou les bourses Louis de Polignac

Ce prix annuel est destiné à récompenser un travail sur les arts, les sciences ou la spiritualité.

L’année où l’Académie ne remet pas le Prix Louis de Polignac, elle remet une bourse à une personne physique ou morale œuvrant dans le champ de ses activités.

Le Prix de la Fondation Claude Berthault

Les revenus de cette fondation doivent être employés à attribuer des prix

  • soit comme encouragement à des familles de cultivateurs ou de marins du littoral de la Manche ou de l’Océan, de préférence à celles qui ont le plus souffert de la guerre de 1914-1918

  • soit comme récompense à des œuvres artistiques ou scientifiques qui pourraient accroître le renom de la nation française.

Le Prix de la Fondation du chanoine Delpeuch

Les revenus de cette fondation doivent être employés pour le plus utile profit moral, intellectuel et religieux de la France.

Le Prix Germaine et André Lequeux

Le prix Germaine et André Lequeux est attribué « à tout chercheur ou chercheuse de nationalité française, travaillant sur un sujet de caractère scientifique ou littéraire, désintéressé ou utilitaire ». Il est remis alternativement sur proposition de l’Académie française, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, de l’Académie des sciences et de l’Académie des sciences morales et politiques.

Le Prix d’Aumale

Ce prix annuel est décerné, sur proposition de chacune des cinq Académies, à des travailleurs intellectuels méritants, ou à ceux dont les premiers efforts et résultats auront semblé dignes d’être encouragés, ou, enfin, après décès, aux proches dont les disparus auraient été les soutiens.

Le Prix Osiris

Ce prix triennal est destiné à récompenser, sur proposition des cinq Académies, la découverte ou l’œuvre la plus remarquable dans les sciences, les lettres, les arts, l’industrie et, généralement, dans tout ce qui touche à l’intérêt public.

Les secours de la Fondation Delmas

Les revenus de cette fondation sont destinés à accorder chaque année des secours à un ou plusieurs artistes déshérités, vieux, malades, isolés, pauvres, malheureux, choisis parmi les peintres, romanciers, philosophes, etc. le plus discrètement possible. Aucune publicité ne doit être donnée à ces attributions.