Prix de la Fondation des travaux historiques et scientifiques

La Fondation des travaux historiques et scientifiques a été créée par le CTHS, l’École nationale des chartes et l’Académie des sciences morales et politiques. Elle a pour ambition de soutenir les jeunes chercheurs (grâce à un prix de thèse), les sociétés savantes et des projets qui associent des collégiens ou des lycéens et des associations scientifiques. Chaque année, les lauréats des différents appels à projets sont accueillis à l’Institut de France à l’occasion d’une cérémonie de remise des prix. Cette politique est financée grâce aux dons versés à la Fondation par des entreprises ou des particuliers.

Les prix sont décernés sur proposition d’un jury composé des membres du conseil de la Fondation, à parité entre les représentants du CTHS et les représentants de l’Académie des sciences morales et politiques.

Appel à candidature 2021
Les lauréats
2021
  • Prix de thèse  :

– Thibault Bechini,  pour sa thèse Des villes migrantes : Marseille, Buenos Aires. Construire et habiter les périphéries urbaines au temps des migrations italiennes (1860-1914) , soutenue le 18 novembre 2020 à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne.

  • Prix des sociétés savantes :

– Association Rennes en sciences.

2020
  • Prix de thèse  :

– Jean-Philippe Collin, pour sa thèse De la mine à l’habitat : Économie des productions minières du Bassin de Mons au Néolithique. De la fin du 5e millénaire à la fin du 3e millénaire, soutenue le 22 novembre 2019 à l’Université Paris-I et à l’Université de Namur.

– Lise Foisneau, pour sa thèse Ethnographie des Kumpanji de Provence. Rencontres, séparations et retrouvailles chez les Roms « Hongrois », soutenue le 19 décembre 2018 à l’Université d’Aix-Marseille.

  • Prix des sociétés savantes :

Association François Guizot, pour son projet d’édition en environnement numérique de la correspondance croisée entre François Guizot et Dorothée von Benckendorff, Princesse de Lieven, sur la plateforme EMAN.

2019
  • Prix de thèse :

–  Thibault Castelli, Recherches sur les échanges économiques des cités grecques du littoral de la Mer Noire du Ve au Ier siècle avant J.C..

–  Antoine Brix,  Itinéraires et séjours des rois d’encre. Histoire médiévale de la fortune littéraire des Grandes Chroniques de France (XIIIe – XVIe siècles), .

  • Prix des sociétés savantes

–  Premier accessit : l’Académie de Mâcon,
–  Second accessit : la Société psychanalytique de Paris (500 euros).

2018 (vidéo)
    • Prix de thèse

– Premier prix : Côme Simien, Des maîtres d’école aux instituteurs : une histoire de communautés rurales, de République et d’éducation entre Lumières et Révolution (1760-1802).

– Second prix : Arnaud-Georges Desvignes, Vers l’autonomie des universités en France. Les acteurs universitaires, politiques et syndicaux face à la réforme (1968-1984).

    • Prix des sociétés savantes

– Premier prix : Les Vosges au bout des doigts. Localiser, documenter, valoriser le patrimoine sur une application mobile (Fédération des sociétés savantes des Vosges).

– Accessit : Mémoire des hommes et des femmes (Société linnéenne de Lyon) ; Publication d’un ouvrage sur le site archéologique de la Tourette de Luché (association Les Troglodytes de Mirebeau).

– Prix spécial du conseil de la Fondation : Découvrir le fonds Sauvage de Beauséjour (Société d’histoire et d’archéologie de l’arr. de Saint-Malo).