Prix Olivier Lecerf

La Fondation Olivier Lecerf a pour but d’honorer et de faire connaître des réalisations, des travaux ou des ouvrages qui s’inscrivent dans la tradition de l’humanisme entrepreneurial illustré par Olivier Lecerf.

Olivier Lecerf (1929-2006) a été président de Lafarge de 1974 à 1989. Par son action à la tête de cette entreprise, par sa participation aux réflexions de l’Institut de l’Entreprise et par son livre Au risque de gagner, il a défendu et illustré une conception humaniste du management de l’entreprise, qu’il a exprimée par la formule « Mettre l’homme au cœur de l’entreprise ».

C’est pour honorer sa mémoire et pour perpétuer les valeurs humanistes qui furent les siennes que Bertrand Collomb et Lafarge ont créé, en 2008, à l’Académie des sciences morales et politiques, avec le soutien de L’Oréal et de Saint-Gobain, une fondation qui porte son nom.

La Fondation Olivier Lecerf s’est donné pour but d’honorer et de faire connaître des réalisations, des travaux ou des ouvrages qui s’inscrivent dans la tradition de l’humanisme entrepreneurial illustré par Olivier Lecerf. Elle distingue chaque année une personne, pour son action, ses travaux, conférences ou ouvrages illustrant l’approche humaniste du management des entreprises, par l’attribution d’un Prix Olivier Lecerf.

Le lauréat du Prix Olivier Lecerf reçoit une médaille et un diplôme. De plus, l’Académie organise un colloque autour des thèmes que le lauréat a développés dans son action ou son ouvrage. Elle peut également, si le prix récompense un ouvrage manuscrit, œuvrer à sa publication et à sa diffusion.

 

Le jury

 

Le nom du lauréat ainsi que les actions à entreprendre sont décidés par l’Académie sur proposition de sa section Économie politique, statistique et finances, après qu’elle a recueilli l’avis des donateurs.

 

Les lauréats

 

2018 – Jean-Dominique Senard, président du groupe Michelin, pour la transformation du style de management de Michelin réalisée sous son impulsion.

2017 – Jean-Paul Bailly pour son ouvrage Réformez ! par le dialogue et la confiance, Paris (Descartes et Cie), 2016.

2016 – Jean-Paul Bouchet et Bernard Jarry-Lacombe pour leur ouvrage Manager sans se renier, Ivry-sur-Seine (Les Éditions de l’Atelier), 2015.

2015 – Serge Dessay, fondateur et dirigeant du groupe d’entreprises Hotravail, spécialisées dans l’emploi de travailleurs handicapés.

2014 – Nicolas Jeanson pour son ouvrage Replacer l’homme au cœur de l’attention. Chronique d’un sauvetage industriel, Suresnes (Éditions du Net), 2014.

2013 – Jean-Jacques Salaün, directeur général d’Inditex France, pour l’ensemble de son action, en particulier en faveur des jeunes sans formation.
(voir les vidéos du colloque « Construire par la confiance ». partie 1partie 2)

2012 – Vineet Nayar, pour son ouvrage Les employés d’abord, les clients ensuite. Comment renverser les règles du management ?, Paris (Diateino), 2011 (lire les discours prononcés lors du colloque « la confiance, moteur de l’innovation »)

2011 – Association GERME, pour ses actions de formation au management des entreprises.

2010 – Laurent Bataille, Président de Poclain Hydraulics.

2009 – Xavier Fontanet, Président-Directeur général d’Essilor.

2008 – Xavier Grenet, pour son ouvrage Cahiers – Joies et tourments d’un DRH, Paris (Le Cerf), 2007.