Javier Perez de Cuéllar

Javier PEREZ DE CUELLAR

(né le 19 janvier 1920 à Lima, Pérou)

G. C.

Élu associé étranger le 23 janvier 1989
au fauteuil laissé vacant par le décès de Constantin Tsatsos

Fauteuil n°1

 


Carrière          Œuvres          Travaux Académiques


 

 

Carrière

 

Javier Pérez de Cuéllar est entré au ministère péruvien des Relations extérieures en 1940 puis a été membre, à partir de 1944, du service diplomatique où il a exercé successivement les fonctions de secrétaire d’ambassade en France, au Royaume-Uni et en Bolivie ainsi qu’au Brésil, où il a été conseiller et ministre conseiller.

Rentré à Lima en 1961, il est nommé ambassadeur et a occupé successivement les postes de directeur du Département des affaires juridiques, du Département de l’Administration, du Département du Protocole puis du Département des affaires politiques (1962). En 1966, il devient Secrétaire général (vice-ministre) des Relations extérieures, puis, en 1981, conseiller juridique au ministère des Relations extérieures et, enfin, ambassadeur du Pérou en Suisse, en Union soviétique, en Pologne et au Venezuela.

Javier Pérez de Cuéllar a également représenté son pays au Conseil de sécurité, dont il était le président lors des événement de Chypre en 1974. L’année suivante il est nommé secrétaire général adjoint, représentant spécial du secrétariat général à Chypre (1975-1977), puis secrétaire général adjoint aux affaires politiques spéciales (1979-1981), puis représentant personnel du secrétariat général chargé de la situation en Afghanistan tout en retournant au ministère péruvien des Relations extérieures.

Parallèlement, membre de la délégation péruvienne à la première session de l’assemblée générale (1946), il a également été nommé représentant permanent du Pérou auprès de l’organisation des Nations Unies (1971) et a dirigé les délégations péruviennes à toutes les sessions de l’assemblée jusqu’en 1975.

Javier Pérez de Cuéllar est devenu secrétaire général de l’Organisation des Nations unies en 1982, réélu en 1986, après quoi il a pris en charge la présidence de la Commission mondiale de la culture et du développement (établie conjointement par l’ONU et l’UNESCO, 1992-1995).

Il a été Professeur de droit international à l’Académie diplomatique (Pérou) et Professeur de relations internationales à l’école supérieure de l’air (Pérou).

Il est docteur honoris causa des Universités de Nice, Jagellon (Cracovie), Charles (Prague), Sofia, San Marcos (Lima), Université libre de Bruxelles, Carleton (Ottawa), Université de Paris Sorbonne), Université du Michigan (USA), Osnabrück (RFA), Coimbra (Portugal), Université d’État mongole (Oulan-Bator), Humboldt (Berlin), Université d’État (Moscou), La Valette (Malte), Leyde (Pays-Bas).

Il a reçu le Prix Prince des Asturies pour la promotion de la coopération ibéro-américiane (1987) et le Prix Olof Palme de la Fondation Olof Palme pour la compréhension internationale et la sécurité commune (1989).

 

 

Œuvres

 

Ouvrages
  • 1964 – Derecho diplomatico
  • 1992 – Anarchy or Order
  • 1998 – Pilgrimage for Peace

 

 

Travaux académiques

 
  • « Une certaine vision du monde », Revue des sciences morales et politiques, 1996/4