Organisation

L’Académie des sciences morales et politiques est gérée par un Bureau qui décide des choix stratégiques de l’Académie en s’appuyant sur des instances de gouvernance : la commission administrative et le comité secret.

Le Bureau

Les activités de l’Académie des sciences morales et politiques sont coordonnées par un Bureau composé du secrétaire perpétuel, du président et du vice-président, élus par leurs confrères.

Le secrétaire perpétuel, élu pour six ans, assure la pérennité de l’institution. Il en exécute le budget, en qualité d’ordonnateur. Il représente l’Académie devant les pouvoirs publics et veille au respect du règlement.

Le président, élu pour une année, organise le programme des travaux de l’année et veille à la distribution des prix, bourses, médailles et diplômes. Il préside les réunions académiques.

Le président est suppléé par un vice-président qui devient président l’année suivante.

En 2021, le Bureau est composé de :

La commission administrative

La commission administrative vote le budget de l’Académie et autorise le secrétaire perpétuel à accepter legs et donations. Elle est composée du Bureau de l’Académie et de quatre représentants désignés par leurs confrères en comité secret.

En 2021, en sont membres, outre le Bureau :

Le comité secret

Ce terme historique désigne l’assemblée générale à huis clos de tous les membres titulaires de l’Académie.  Le comité secret se tient à l’issue des séances publiques, sous la présidence du président de l’Académie, pour débattre de toutes les questions importantes de la vie de l’Académie et prendre une décision en les soumettant au vote des membres titulaires présents.

Statuts et réglement intérieur

Par un décret du 8 octobre 2018, publié au Journal officiel du 9 octobre, le président de la République a approuvé les statuts de l’Académie des sciences morales et politiques, que celle-ci avait adoptés en comité secret le 9 avril 2018. Ces statuts ont été complétés par un règlement intérieur, adopté par l’Académie en comité secret le 18 février 2019. Ces deux textes s’inscrivent dans le cadre global dessiné par la loi de programme n° 2006-450 du 18 avril 2006 pour la recherche qui définit le statut et les missions de l’Institut de France et des cinq Académies.

Consulter les statuts de l’Académie

Consulter le règlement intérieur de l’Académie