Denis Kessler

Denis KESSLER

(né le 25 mars 1952 à Mulhouse)

O.   O.

Professeur d’économie et dirigeant d’entreprise

Élu, le 11 janvier 2016, dans la section Économie politique, Statistique et Finances,
au fauteuil laissé vacant par le décès de Michel Albert.

Fauteuil n°1

 

Carrière     Œuvres     Travaux Académiques


 

Carrière

 

 

Diplômé de HEC (1973-1976), Denis Kessler est également titulaire d’un DEA de philosophie, d’une maîtrise de science politique et d’une maîtrise d’économie appliquée. À la fin de sa scolarité, entre au CNRS comme allocataire de recherche (1976-1977). Ayant obtenu l’agrégation de sciences sociales, il enseigne pendant une année dans l’enseignement secondaire (1977-1978). Mais c’est vers une carrière de chercheur en économie qu’il s’oriente. De 1978 à 1985, il est assistant en sciences économiques à l’Université Paris X-Nanterre. Il est rattaché au Centre de recherche économique sur l’épargne (CREP) du CNRS où Il travaille avec André Masson, Dominique Strauss-Kahn, André Babeau… Il préside ce Centre — devenu le Centre d’étude et de recherche sur l’épargne, le patrimoine et les inégalités (CEREPI — à partir de 1982 jusqu’en 1990. En 1985, il devient chargé de recherche au CNRS. Docteur d’État ès sciences économiques et agrégé de sciences sociales et économiques en 1988, il est élu la même année professeur à l’Université de Nancy II. En 1990, il est élu professeur à l’École des Hautes Études en Sciences sociales. Denis Kessler a publié de très nombreux articles et rapports ainsi que plusieurs ouvrages au cours de cette période.

À partir de 1984, il est membre de la Commission des comptes de la Nation. Il préside la Fondation pour la recherche économique et financière de 1985 à 1992.

En 1983, il est nommé comme personnalité qualifiée au Conseil d’administration de l’UAP. Il y siège jusqu’en 1986, puis de 1988 à 1990. En 1985, il est nommé Président du Comité des usagers des services bancaires au sein du Conseil national du Crédit. Il demeure à ce poste jusqu’en 1990.

En 1990, il devient Président de la Fédération française des Sociétés d’assurance jusqu’en 1997, puis à nouveau de 1998 à 2002. Il entre au Bureau exécutif de la Conseil national du Patronat français (CNPF). En 1994, sous la présidence de Jean Gandois, il en devient vice-président et Président de la Commission économique. Devenu directeur général et membre du Comité exécutif d’Axa en 1997, il quitte cette fonction pour répondre à la demande du nouveau Président du CNPF, Ernest-Antoine Seillière, qui souhaite l’avoir à ses côtés pour rénover le syndicat patronal. Il est vice-Président délégué du MEDEF de 1999 à 2002.

En 2002, il quitte le MEDEF pour devenir Président directeur général du Groupe de réassurance Scor, alors en grande difficulté et dont il a fait en quelques années l’un des acteurs les plus importants du secteur.

Denis Kessler a été membre du Conseil économique, social et environnemental de 1993 à 2010.

Il est ou a été administrateur de plusieurs sociétés françaises : Dexia (1999-2009), Bolloré (1999-2013), BNP Paribas (depuis 2000), Invesco (depuis 2002), Dassault Aviation (2003-2014) et membre du Comité des sages de cette entreprise depuis 2013

Denis Kessler fait partie ou a fait partie des organisations, nationales ou internationales, suivantes liées aux métiers de l’assurance : membre du Conseil national des assurances (1990-1997 et 1998-2002), membre du Conseil de présidence (1990-1997 et 1998-2001) et vice-président (1996-1998 et 2001-2002) du Conseil européen des assurances, puis membre du Conseil stratégique et du Conseil d’administration (depuis 2009), membre du Comité des entreprises d’assurance (2004-2010), membre de Reinsurance Advisory Board (depuis 2009, président 2009-2010), Président du Global Reinsurance Forum (2009-2011), membre élu à l’Insurance Hall of Fame de l’International Insurance Society (2014), résident de l’Association des professionnels de la réassurance depuis 2016, membre du comité de pilotage de l’Insurance Development Forum (depuis 2016). Enfin, il est membre de l’association de Genève (association internationale pour l’étude de l’économie de l’assurance) (depuis 1995) et membre de son conseil depuis 2005

 

Œuvres