Prix Louis Marin

Ce prix annuel est destiné à récompenser une œuvre de sciences humaines.

Le jury

Il est composé des membres de la section générale de l’Académie.

Les lauréats
  • 2018 – Adeline Baldacchino pour son ouvrage Celui qui disait non, Paris (Fayard), 2018.

  • 2017 – Hervé Gaymard pour son ouvrage La ligne de force, Paris (Éditions du Cerf), 2017.

  • 2016 – Pierre Hassner pour son ouvrage La revanche des passions. Métamorphoses de la violence et crise du politique, Paris (Fayard), 2015.

  • 2015 – François Cochet, La Grande Guerre, fin d’un monde, début d’un siècle, Paris (Perrin – Ministère de la Défense), 2014.

  • 2014 – Amaury de Saint Périer pour son ouvrage La France, l’Allemagne et l’Europe monétaire de 1974 à 1981. La persévérance récompensée, Paris (Presses de la Fondation nationale des Sciences politiques), 2013.

  • 2012 – Luuk van Middelaar, Le passage de l’Europe. Histoire d’un commencement, Paris (Gallimard), 2011.

  • 2011 – Jean-Pierre Aubin, La mort du devin, l’émergence du démiurge. Essai sur la contingence, la viabilité et l’inertie des systèmes, Paris (Beauchesne), 2010.

  • 2010 – Dominique Lecourt (dir.), Dictionnaire de la pensée médicale, Paris (PUF), 2004.

  • 2009 – Alain Dejammet, Paul-Louis Courier, Paris (Fayard), 2009.

  • 2008 – Georges Chantraine, Henri de Lubac, tome 1 – De la naissance à la démobilisation (1896-1919), Paris (Cerf), 2007.

  • 2007 – Ramine Kamrane et Frédéric Tellier pour leur ouvrage On a oublié l’Iran. Un totalitarisme du XXe siècle, Paris (Flammarin), 2007.

  • 2002 – Sabine Dusch, Le trafique d’être humains , Paris (PUF), 2002.

  • 2001 – Jean-Marc Ferry, pour son ouvrage La question de l’Etat européen, Paris (Gallimard), 2000.

  • 2000 – Jean Sévilla pour l’ouvrage Le terrorisme intellectuel, Paris (Perrin), 2000.

  • 1999 – Alain Boyer, L’Islam en France, Paris (PUF), 1998.