Prix Pierre-Georges Castex de littérature française

Prix annuel destiné à couronner une étude d’histoire ou de critique littéraire, écrite dans notre langue, consacrée pour l’essentiel à une œuvre ou à des œuvres appartenant au patrimoine national, de préférence déjà publiée, ou bien en voie de publication.

Le jury

Jury ad hoc composé de membres de l’Académie.

Les lauréats
  • 2018 – Bertrand Marchal pour l’ensemble de son œuvre.

  • 2017 – Nathalie Preiss pour l’ensemble de son œuvre.

  • 2016 – Michel Jarrety pour l’ensemble de son œuvre consacrée à Paul Valéry.

  • 2015 – Philippe Desan, Montaigne, une biographie politique, Paris (Odile Jacob), 2014.

  • 2014 – Tetsuya Shiokawa pour l’ensemble de son œuvre.

  • 2013 – Vlad Alexandrescu, Croisées de la modernité. Hypostases de l’esprit et de l’individu au XVIIe siècle, Bucarest (Zeta), 2012.

  • 2012 – Gérard Ferreyrolles pour l’ensemble de son oeuvre.

  • 2011 – Dominique Descotes, professeur à l’Université de Clermont-Ferrand II, pour l’ensemble de son œuvre.

  • 2010 – Béatrice Guion pour l’ensemble de son œuvre.

  • 2009 – Jacques Le Brun pour l’ensemble de son œuvre à l’occasion de la parution de son ouvrage Le pouvoir d’abdiquer. Essai sur la déchéance volontaire, Paris (Gallimard), 2009.

  • 2008 – Pierre Brunel pour l’ensemble de son œuvre.

  • 2007 – Philippe Sellier pour l’ensemble de son œuvre.

  • 2006 – Monique et Bernard Cottret pour leur étude Jean-Jacques Rousseau en son temps, Paris (Fayard), 2005.

  • 2005 – Antoine Compagnon pour son essai Les Antimodernes, Paris (Gallimard), 2005.

  • 2004 – Nadine Satiat pour son ouvrage Maupassant, Paris (Flammarion), 2003.

  • 2003 – Tony Gheeraert, Le chant de grâce. Port Royal et la poésie d’Arnauld d’Andilly à Racine, Paris (Honoré Chammpion), 2003.

  • 2002 – Bernard Duchatelet, Romain Rolland tel qu’en lui-même, Paris (Albin Michel), 2002.

  • 2001 – Jean-Jacques Lefrère, Arthur Rimbaud, Paris (Fayard), 2001.

  • 2000 – Yves Coirault pour l’ensemble de son œuvre.

  • 1999 – Jean-Luc Steinmetz, Stéphane Mallarmé. L’absolu au jour le jour, Paris (Fayard), 1998.

  • 1998 – Roger Duchêne, Molière, PAris (Fayard), 1998.