Prix Paul Vigné d’Octon

Ce prix biennal d’humanisme sociologique et littéraire est destiné à récompenser un auteur, médecin de préférence, ayant fait la preuve par ses écrits, son comportement professionnel ou sa vie courante d’un dévouement réel et tangible à la cause du progrès dans les rapports entre humains ou groupe d’humains.

Il est décerné sur proposition de la section Morale et sociologie de l’Académie.

Les lauréats
  • 2020 – Abdelaali El Badaoui, fondateur et président de l’association Banlieues Santé, pour l’action de cette association en matière de soins, soutien et aide alimentaire aux habitants de banlieue avant et pendant le confinement lié à la pandémie

  • 2018 – non attribué

  • 2016 – Paul-André Rosental pour son ouvrage Destins de l’eugénisme (Seuil), 2016.

  • 2014 – Pierre Valette pour son ouvrage Éthique de l’urgence, urgence de l’éthique, Paris (PUF), 2013.

  • 2012 – Nicolas Vonarx, Le vaudou haïtien. Entre médecine, magie et religion. Rennes (PUR – Presse Universitaires de Laval), 2012.

  • 2010 – Marie-Joëlle Rupp, Vigné d’Octon, un utopiste contre les crimes de la République, Paris (Ibis Press), 2009, préface de Jean Lacouture.

  • 2008 – Alain Bottéro, Un autre regard sur la schizophrénie, Paris (Odile Jacob), 2008.

  • 2006 – Maurice Cusson pour La délinquance, une vie choisie, Montréal (Hurtubise), 2005.

  • 2004 – non attribué.

  • 2002 – Bruno Milly, Soigner en prison, Paris (PUF), 2001.

  • 2000 – Robert Carvais et Marilyne Sasportes pour la direction de l’ouvrage La greffe humaine. (In)certitudes éthiques : du don de soi à la tolérance de l’autre, Paris (PUF), 2000.

  • 1998 – Ludmilla Charles-Wurtz, Poétique du sujet lyrique dans l’œuvre de Victor Hugo, Paris (Honoré Champion), 1998.