Gérald Antoine

Gérald ANTOINE

(né le 5 juillet 1915 à Paris ; décédé le 26 janvier 2014 à Paris)

C.    C.    C.    O.

Élu le 21 avril 1997, dans la section Morale et Sociologie,
au fauteuil laissé vacant par le décès de Pierre-Georges Castex

Fauteuil n°4

 


Carrière     Œuvres     Travaux Académiques     Discours et conférences


 

 

Carrière

 

Agrégé de grammaire et docteur ès lettres, Gérald Antoine a été chargé de conférences aux Ecoles normales supérieures de Saint-Cloud et Fontenay-aux-Roses de 1935 à 1962.

En 1947, il est élu maître de conférences à la faculté des lettres de Clermont-Ferrand où il enseigne jusqu’en 1954. Après trois ans comme maître de conférences à la Sorbonne, il est élu professeur d’histoire de la langue française (époque moderne et contemporaine) dans cette même Université (1957).

A partir de 1960, Gérald Antoine a été membre de nombreux cabinets auprès de plusieurs ministres successifs de l’éducation nationale : conseiller technique, chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche, auprès de Louis Joxe, Guillaumat et Paye, successivement ministres de l’Education nationale (1960-1961), chargé de mission (loi d’orientation des enseignements supérieurs; recherche; coopération universitaire européenne) auprès d’Edgar Faure, ministre de l’Education nationale (1968-1969), chargé de mission auprès de MM. Fontanet puis Haby, ministres de l’Education nationale (1973-1975), enfin, chargé de mission auprès du président de l’Assemblée nationale, Edgar Faure (1975-1978).

A la même époque, il a été recteur de l’Académie d’Orléans-Tours (1962-1973) et a fondé les universités d’Orléans et de Tours.

De 1978 à 1983, il a été professeur de littérature française à l’Université Paris-III puis professeur émérite.

En 1979, il a présidé le Centre d’information et de documentation Jeunesse.

En 1983, il a été élu membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique.

Enfin, Gérald Antoine a occupé les fonctions de conseiller municipal puis de maire d’Allarmont (Vosges).

 

 

Œuvres

 

  • 1947 – Edition des Poésies de Gérard de Nerval.
  • 1956 – La Bérénice de Racine.
  • 1957 – Edition de Vie, poésies et pensées de Joseph Delorme de Sainte-Beuve.
  • 1958-1961 – La Coordination en français, 2 volumes.
  • 1960 – Les Cinq Grandes Odes de Claudel, ou la Poésie de la répétition.
  • 1968 – La Réforme de l’Université (en collaboration).
  • 1981 – Liberté, égalité, fraternité, ou les Fluctuations d’une devise.
  • 1982 – Vis-à-vis, ou le Double Regard critique.
  • 1985 – Histoire de la langue française. 1880-1914 (en collaboration).
  • 1986 – Paul Claudel et la conversion (en collaboration).
  • 1988 – Paul Claudel, ou l’Enfer du génie.
  • 1993 – Edition des Portraits littéraires de Sainte-Beuve
  • 1994 – Edition du Partage de Midi de Paul Claudel.
  • 1996 – Histoire de la langue française. 1914-1945 (en collaboration).
  • 1998 – Edition des Portraits de femmes de Sainte-Beuve.
  • 2000 – Histoire de la langue française 1945-2000 (direction en collaboration)
  • 2005 – Claudel – Rolland : une amitié perdue et retrouvée

 

 

Travaux académiques

 

Notice
  • Notice sur la vie et les travaux de Pierre-Georges Castex, séance du 13 octobre 1998.

 

Séance solennelle
  • « Les femmes et la langue française », dans Le XXIe siècle et les femmes, séance solennelle du 25 mai 1999.

 

Séance ordinaire

 

Groupe de travail
  • Morale et langue française, Paris, PUF, novembre 2004.

 

 

Discours et conférences