Edmond Giscard d’Estaing

Edmond GISCARD d’ESTAING

(né le 29 mars 1894 à Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme ; décédé le 3 août 1982 à Chanonat, Puy-de-Dôme)

G.O. 

Élu, le 22 novembre 1960, dans la section Économie politique, statistique et finances,
au fauteuil laissé vacant par le décès d’Édouard Payen

Président de l’Académie en 1969

Fauteuil n°4

Haut-fonctionnaire et économiste

 


Carrière          Principales publications          Biographie et bibliographie


 

 

Carrière

 

— 1913. Licencié ès lettres (histoire). — 1914. Licencié en droit. — 1919. Inspecteur des finances. — 1921-1926. Directeur des services financiers du Haut-Commissariat de la Rhénanie. — 1924. Chargé de mission par le ministère des Finances à Berlin. — 1925. Chargé de mission en Tchécoslovaquie. — 1930. Directeur de la Société française et coloniale en Pays d’Outre-Mer. — 1931. Chargé de mission en Afrique occidentale française. — 1932-1947. Maire de Chanonat. — 1947-1959. Président du Comité français, puis international de la Chambre de Commerce international. — 1957. Président de la Société française pour la Construction et l’Exploitation du Tunnel routier sous le Mont-Blanc.

— Membre de la Société française de Géographie économique (Paris, président), du Centre d’Études hispano-américaines (président), de la Section française de la Ligue européenne de Coopération économique (président) et du Secours catholique (vice-président).

—Membre du Conseil d’administration de la Casa de Velasquez et du Comité France-Amérique (président).

—Membre de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer (Paris).

 

 

Principales publications

 

  • 1924 – Misère et splendeur des finances allemandes (sous le pseudonyme de Valéry de Moriès).
  • 1931 – Capitalisme.
  • 1933 – La maladie du monde.
  • 1945 – Nationalisations.
  • 1946 – Faillite du dirigisme.
  • 1947 – Le chemin de la pauvreté.
  • 1949 – La monarchie intérieure.
  • 1950 – La maison d’Estaing.
  • 1951 – Les aspects économiques du réarmement européen.
  • 1952 – Les avantages de l’intégration économique de l’Europe occidentale.
  • 1952 – Monnaie d’hier et de demain.
  • 1953 – La France et l’unification économique de l’Europe.
  • 1957 – Réfraction.
  • 1958 – Les finances, terre inconnue.
  • 1973 – Le cahier beige.
  • Collaboration à de nombreuses revues, entre autres : la Revue hebdomadaire, l’Opinion, La Minerve française, la Revue rhénane,Le pour et le contre, le Journal des Débats, l’Information, Le Capital, La Vie française, la Revue bleue, le Flambeau, la Revue de Paris, la Revue des Deux-Mondes.
  • Émission bi-hebdomadaire Enquêtes et Commentaires à la Radiodiffusion française (1958-1968).

 

 

Biographie et bibliographie

 

  • Notices biographiques et bibliographiques. Membres titulaires, associés étrangers à la date du 1er janvier 1970…, Paris, Académie des Sciences morales et politiques, 1972, p. 163 à 166.
  • Notices biographiques et bibliographiques. Membres titulaires, associés étrangers à la date du 1er janvier 1981…, Paris, Académie des Sciences morales et politiques, 1981, p. 168 à 172.
  • Notice sur la vie et les travaux de Edmond Giscard d’Estaing (1894-1982), par R. Marjolin, Publications de l’Institut de France, 1986, n° 9, 18 p.
  • Institut de France. Le second siècle, 1895-1995  , t. I, sous la direction de Jean Leclant, Institut de France, 1999, p. 578.