Haïm Korsia

Haïm KORSIA

(né le 27 septembre 1963 à Lyon)

O.   O.   C.

Grand rabbin de France

Élu le 15 décembre 2014, dans la section Morale et Sociologie,
Au fauteuil laissé vacant par le décès de Michel Crozier.

Fauteuil n°8

 


Carrière          Œuvres         Travaux académiques


 

 

Carrière

 

Issu d’une famille venue d’Algérie, Haïm Korsia a 15 ans lorsqu’il entre au Séminaire israélite de France (SIF), avant son baccalauréat qu’il passe par correspondance. À l’âge de 17 ans, après son passage par le Séminaire israélite de France, où il suit l’enseignement du grand rabbin Emmanuel Chouchena, il assume les fonctions de rabbin pour les fêtes à la synagogue du Mans. En 1988, il est nommé  rabbin de la ville de Reims et de sa région (Marne, Ardennes, Aisne) et parallèlement, est aumônier militaire de la Marne et des Ardennes. Il y reste jusqu’en 2001. Il fut aussi, durant cette période, membre de la commission de l’information du Consistoire de Paris (1988-1989) et chargé de mission auprès du Grand Rabbin de France (novembre 1993 – mai 1995). En juin 1997, il a créé, pour le Ministère de l’Intérieur, un module de formation pratique sur les religions destiné aux policiers et a assuré des cours pour les officiers et les commissaires. De 1998 à 2004, il fut membre du cabinet de Joseph Sitruk, Grand rabbin de France. Il a été membre du Comité consultatif national d’Éthique de 2005 à 2009. De 2000 à 2014, il a été aumônier général israélite de l’Armée de l’Air et, à partir de 2007, aumônier général des Armées. Il est encore l’aumônier de l’École polytechnique. Le 22 juin 2014, il a été élu Grand rabbin de France pour 7 ans. Il a développé le dialogue interreligieux et une grande insertion du judaïsme dans la société française.

Haïm Korsia est titulaire d’un MBA de la Reims Management School, d’un DEA de l’École Pratique des Hautes Études, d’un doctorat en histoire contemporaine obtenu en 2006 à l’Université de Poitiers et consacré à la vie du Grand Rabbin Jacob Kaplan, et d’un doctorat en Gestion de l’École polytechnique. Il a également suivi un cursus universitaire d’études et de recherches sur les questions militaires et géostratégiques, et a intégré l’Institut des hautes études de la sécurité intérieure, puis le Centre des hautes études sur l’Afrique et l’Asie modernes (CHEAM).

 

 

Œuvres

 

  • 2006. Être Juif et Français. Jacob Kaplan, le rabbin de la République
  • 2006. À corps et à Toi
  • 2007. La Kabbale pour débutants
  • 2009. Bioéthique. L’homme démultiplié, une réflexion juive sur l’humanité à venir
  • 2010. Parole d’Alliance (dialogue avec le pasteur Jean-François Clavairoly).
  • 2011. Les Enfants d’Abraham. Un chrétien, un juif et un musulman dialoguent (avec Alain de La Morandais et Malek Chebel)
  • 2011. Éthique et action publique
  • 2011. Édition d’Émeric Deutsch, La volonté de comprendre
  • 2017. Nostra aetate : 1965-2015. Le temps de la fraternité (en codirection avec Bernard-Nicolas Aubertin)
  • 2017. Miséricorde est son nom (dialogue avec le cardinal Philippe Barbarin)
  • 2020. Réinventer les aurores, Fayard.

 

 

Travaux académiques

 

Notice

 

Séance ordinaire