Chantal Delsol

Delsol

Chantal DELSOL

(née à Paris le 16 avril 1947)

Élue, le 18 juin 2007, dans la section Philosophie
au fauteuil laissé vacant par le décès de Roger Arnaldez

Fauteuil n°1

Président de l’Académie en 2015

 


Carrière          Œuvres          Travaux Académiques          À lire


 

 

Carrière

 

Après une thèse de lettres en philosophie politique sur l’Antiquité soutenue en 1982, Chantal Delsol devient maître de conférences à l’université Paris XII. Depuis 1993, elle est professeur à l’université de Marne-la-Vallée, où elle a créé et dirige le Centre d’Etudes européennes, devenu Institut Hannah Arendt, spécialisé dans les relations est-ouest.

Son enseignement couvre le champ de la philosophie pratique, éthico-politique, explorée et jugée en son fondement et en son histoire, notamment dans la modernité tardive. Elle prend plus particulièrement pour objets les relations internationales et la géo-politique européenne. Elle anime, dans ces domaines, des échanges suivis avec, d’une part, l’Europe centrale et orientale, et d’autre part, l’Amérique du Sud.

Les recherches de Chantal Delsol s’appliquent semblablement au lieu où se croisent la philosophie juridico-politique, les sciences politiques, la géopolitique et la sociologie des mentalités.

 

 

Œuvres

 

  • Le Pouvoir occidental, PUF, 1985.
  • La Politique dénaturée, PUF, 1987.
  • Les Idées politiques au XXE siècle, PUF, 1991.
  • L’État subsidiaire – Ingérence et non-ingérence de l’État, le principe de subsidiarité aux fondements de l’histoire européenne, PUF, 1992.
  • Le Principe de subsidiarité, PUF, Que sais-je ?, 1993.
  • L’Irrévérence, Mame, 1993. Réédition aux éditions de la Table ronde en 2002.
  • Démocraties : l’identité incertaine, Musnier-Gilbert, 1994.
  • L’Autorité, PUF, Que sais-je ?, 1994.
  • La Grande Europe ?, Vrin, 1994.
  • L’Enfant nocturne, Le Mercure de France, 1995.
  • Le Souci contemporain, Complexe, 1996.
  • Histoire des idées politiques de l’Europe centrale, PUF, 1998.
  • Quatre, Le Mercure de France, 1998. Réédition chez Gallimard, Folio, en 2000.
  • La Haute Figure du sujet  essai sur le jeune collectivisme, Éditions de l’Aube, 2000.
  • Éloge de la singularité : essai sur la modernité tardive, Les Éditions de la Table ronde, 2001.
  • La République , une question française, PUF, 2002
  • La grande méprise. Justice internationale, gouvernement mondial, guerre juste, Les Éditions de la Table ronde, 2004.
  • Matin rouge, Presses de la Renaissance, 2005.
  • Dissidences (dir.), PUF, 2005.
  • Michel Villey. Le juste partage (dir.), Dalloz, 2007.
  • Les deux Europes (dir.) Le Sandre, 2007.
  • L’Expédition Janus, Le Rocher, 2008.
  • Qu’est-ce que l’homme ? : cours familier d’anthropologie, Le Cerf, La Nuit surveillée, 2008.
  • Simone Weil (dir.), Collection Histoire de la philosophie, Editions du Cerf, 2009.
  • L’identité de l’Europe (dir), PUF, 2010.

 

 

Travaux académiques

 

Notice
Séance solennelle
Séances ordinaires
Colloque
  • La prudence, (132 pages au format PDF), textes réunis par Mme Chantal Delsol pour le colloque organisé, le vendredi 19 octobre 2007 à l’Académie, par l’Association des Amis de Michel Villey et l’Institut Hannah Arendt – Université Paris-Est, avec une contribution de M. François Terré sous le titre « Prudence et précaution ».

 

 

À lire