Remise du Prix Édouard Bonnefous 2005 à François Ecalle

Institut de France, lundi 26 juin 2005

Le Prix Édouard Bonnefous 2005, destiné à récompenser « une œuvre qui aura contribué à alléger le poids de l’État sur les citoyens », a été remis le lundi 26 juin dans le salon Bonnefous à M. François Ecalle pour son ouvrage Maîtriser les finances publiques ! Pourquoi, comment ? (2005, Economica).

En présence de M. le Chancelier honoraire Édouard Bonnefous, de M. le Président André Damien, de nombreux Académiciens et invités, M. le Secrétaire perpétuel Michel Albert a ouvert la cérémonie en remerciant M. le Chancelier honoraire, au nom de l’Académie, d’avoir créé ce Prix. M. Raymond Barre a fait l’éloge du lauréat tout en exposant la nécessité d’une maîtrise des finances publiques ainsi que les contraintes qu’elle impose.

M. le Chancelier honoraire Édouard Bonnefous a ensuite remis le Prix à M. François Ecalle qui a présenté ses remerciements et indiqué dans quel esprit il avait conduit ses travaux. La cérémonie s’est terminée par les félicitations renouvelées de M. le Chancelier honoraire au lauréat et par ses remerciements à M. Raymond Barre pour ses éminentes contributions au service de la France.

Présentation de l’ouvrage récompensé du Prix Édouard Bonnefous 2005 et de son auteur François Ecalle

François Ecalle, Maîtriser les finances publiques ! Pourquoi, comment ?, Paris, (Economica), 2005

Ancien élève de l’École Centrale de Paris et de l’École Nationale d’Administration, François Ecalle se penche dans cet ouvrage préfacé par Raymond Barre, sur la situation des finances publiques françaises et sur les moyens de remédier à leur dégradation.

Analysant la plupart des sujets importants relatifs aux finances publiques, l’auteur amène le lecteur à trouver des réponses raisonnables aux défis de l’heure. Faut-il poser une limite à l’endettement public ? Quel est l’effet des prélèvements obligatoires sur l’emploi ? Quels sont les enjeux de la loi organique de 2001 sur les lois de finances pour la gestion publique ? Faut-il poursuivre la décentralisation ? Les comptes de l’assurance maladie peuvent-ils être durablement équilibrés ? La réforme de 2003 a-t-elle véritablement résolu le problème des retraites ?

L’approche très pédagogique de ces questions constitue une contribution puissante à une meilleure culture économique de l’opinion, opinion qui doit être clairement informée des dangers encourus par le pays et des mesures qui s’imposent dans l’intérêt général.

Le livre de François Ecalle permet de prendre en compte les réalités et les menaces qui pèsent sur l’avenir, en échappant à l’aveuglement des corporatismes et des égoïsmes individuels, mais aussi en s’affranchissant de l’inertie de l’État.

François Ecalle

Ancien élève de l’école centrale de Paris et de l’école nationale d’administration, François Ecalle a été responsable d’un service d’étude économique des finances publiques et exerce des fonctions de contrôle des finances publiques. Cette formation et cette expérience professionnelle lui confèrent une aptitude particulière pour présenter les finances publiques à la fois sous les points de vue de l’économie, du droit, de la comptabilité et de la gestion. Il a enseigné l’économie et la gestion publique dans plusieurs grandes écoles (Centrale, Ponts et chaussées, ESSEC, IEP, ENA). Il est chargé d’un cours de politique économique à l’université de Paris I (magistère d’économie).

De gauche à droite : MM. Raymond Barre, François Ecalle, Michel Albert et Édouard Bonnefous.
M. Édouard Bonnefous remet son diplôme à M. François Ecalle.
Remerciements de M. François Ecalle.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.