Calendrier d’élection au fauteuil laissé vacant par le décès de Prosper Weil

Le fauteuil IV de la section Législation, droit public et jurisprudence a été déclaré vacant lors de la séance ordinaire de l’Académie des sciences morales et politiques du lundi 7 janvier 2019. Il était auparavant occupé par M. Prosper Weil, décédé le 3 octobre 2018.

Les candidatures seront reçues au secrétariat de l’Académie à compter de ce jour et jusqu’au lundi 11 février 2019 inclus.

L’élection se tiendra lors de la séance ordinaire du lundi 18 mars 2019.

Création de la Fondation pour l’écriture (17 décembre 2018)

La convention de création de la Fondation pour l’écriture a été officiellement signée le lundi 17 décembre au Palais de l’Institut entre Jean-Robert Pitte, secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques, et les quatre fondations d’entreprise partenaires (la Fondation Aéroports de Paris, la Fondation M6, la Fondation SNCF et la Fondation Sycomore).

Établie pour trois ans sous forme d’une fondation abritée par l’Académie des sciences morales et politiques, la Fondation pour l’écriture a pour vocation de soutenir toutes les initiatives dont le but est de transmettre le plaisir d’écrire, notamment auprès des publics d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes qui en sont le plus éloignés.

Elle consacrera l’essentiel de ses moyens, dans un premier temps, au développement de l’association Le Labo des histoires, qui depuis 2011 propose des ateliers d’écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans, afin qu’elle puisse étendre son offre à l’ensemble du territoire français. Philippe Robinet, président d’honneur et fondateur du Labo des histoires, Emmanuel Davidenkoff, président, Charles Autheman, délégué général, et de nombreux représentants des équipes du Labo des histoires étaient présents à l’événement.

Le secrétaire perpétuel Jean-Robert Pitte a rappelé, dans son allocution, l’enjeu de la maîtrise de l’écriture et de la lecture dans la formation de la jeunesse. Il a en particulier cité le philosophe Gaston Bachelard, qui fut membre de l’Académie des sciences morales et politiques :

Écrire, c’est réfléchir aux mots, c’est entendre les mots avec toute leur résonance. Dès lors, l’être écrivant est l’être le plus original qui soit, le moins passif des penseurs.

Lire le communiqué de presse.