Histoire de la laïcité à la française

Loi de 1905 : le Livre du Centenaire Officiel

sous la présidence de
Jean Tulard et André Damien

Préface de M. le Premier ministre

Cet ouvrage inédit, publié par l’Académie des sciences morales et politiques, est avant tout un livre pédagogique. Particulièrement destiné aux enseignants et à leurs élèves, il est accessible à tous les publics soucieux de comprendre la laïcité par son histoire.

Richement illustré et écrit avec clarté, il retrace la longue histoire des rapports entre le pouvoir politique et les religions en France. Ne se contentant pas de resituer l’histoire de la loi de 1905 dans son contexte politique, il a pris le parti de raconter la laïcité dans la longue durée, et traverse ainsi toute l’histoire de France jusqu’à la situation présente. Par un récit simple, factuel et objectif, en 21 brefs chapitres, ce livre est organisé en trois parties :

1. De la monarchie catholique à la République laïque
2. La Séparation, naissance douloureuse de la laïcité française
3. L’Etat et les religions depuis 1905

Ce retour sur les siècles passés conduit au seuil de l’actualité et permet de la comprendre et de se demander : Confrontée à de nouveaux défis, quelles réponses la société saura-t-elle puiser dans l’histoire si riche, si mouvementée et si singulière de la « laïcité à la française » ?

 

Présentation de l’éditeur…

 

Les lois dont on parle le plus ne sont pas celles qu’on connaît le mieux. Sait-on par exemple, que le mot « laïcité » ne se trouve pas dans la loi de 1905 ? Il y est question de la Séparation, de libre exercice des cultes, de liberté de conscience, d’associations cultuelles, de lieux de cultes et même de police des cultes. Et pourtant, nul ne peut contester que cette loi demeure l’acte fondateur et la grande référence de la « laïcité à la française ».

La Troisième République a commencé par séparer l’École de l’Église, avec Jules Ferry, avant de séparer les Églises de l’État, avec Aristide Briand, Émile Combes, Jean Jaurès. Cet ouvrage, par un récit simple, accompagné de documents et abondamment illustré, fait revivre l’histoire de la loi de 1905 et reconstitue son époque.

Mais il offre bien plus que cela. La laïcité ne s’est pas faite en un jour. La Séparation doit être resituée non seulement dans son contexte, mais aussi sur la longue durée. Telle est l’originalité et la nouveauté de ce livre : le « livre du centenaire ».

En trois parties, il retrace toute l’histoire de France sous l’angle des rapports entre le pouvoir politique et les religions. D’abord en parcourant les siècles de la monarchie catholique à la République laïque. Puis en relatant les épisodes de la Séparation, du conflit violent à l’équilibre républicain. Enfin en suivant les relations de l’État avec les cultes depuis un siècle jusqu’à nos jours.

Ce retour sur les siècles passés conduit au seuil de l’actualité et permet de la comprendre. Confrontée à de nouveaux défis, quelles réponses la société saura-t-elle puiser dans l’histoire si riche, si mouvementée et si singulière de la « laïcité à la française » ?

Ce livre est publié par l’Académie des sciences morales et politiques qui est en charge du centenaire officiel de la loi de 1905.

Sous la présidence de Jean Tulard et d’André Damien.
Texte d’Yves Bruley, Chargé de mission à l’Académie des sciences morales et politiques.
Iconographie : Annick Fenet.
Préface de Monsieur le Premier ministre.

Table des matières

 

Préface du Premier Ministre

Introduction, par André Damien

Première partie : De la monarchie catholique à la République laïque
Chapitre premier : De l’Antiquité à la Chrétienté
Chapitre II : L’Etat et l’Eglise sous les « rois très-chrétiens »
Chapitre III : La Révolution française et les religions
Chapitre IV : Napoléon et les cultes
Chapitre V : Réveil religieux dans la France libérale et romantique
Chapitre VI : L’Etat et les religions au milieu du XIXe siècle
Chapitre VII : La Troisième République laïcise la France

Deuxième partie : La Séparation, naissance douloureuse de la laïcité française
Chapitre premier : La loi de 1901, « préface » de la Séparation ?
Chapitre II : Emile Combes et les « campagnes laïques »
Chapitre III : La rupture entre Paris et le Vatican
Chapitre IV : Le débat d’opinion sur la Séparation
Chapitre V : Le Parlement élabore le nouveau régime des cultes
Chapitre VI : La bataille des inventaires
Chapitre VII : La mise en place de la loi de 1905 : une réforme impossible ?

Troisième partie : L’Etat et les religions depuis 1905
Chapitre premier : De la Séparation à l’Union sacrée
Chapitre II : Le nouvel équilibre républicain : les années décisives de l’après-guerre
Chapitre III : Les nouveaux visages de la France religieuse
Chapitre IV : Ecole et laïcité dans la France contemporaine
Chapitre V : L’Etat et les cultes : séparation et coopération
Chapitre VI : Laïcité et Union européenne
Chapitre VII : Laïcité, liberté et séparation un siècle après 1905

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.