Remise des prix 2018 de la Fondation culturelle franco-taïwanaise

 

La remise des prix 2018 de la Fondation culturelle franco-taïwanaise a donné lieu, comme à l’accoutumée, à une cérémonie particulière, le lundi 1er juillet 2019 dans la grande salle des séances du Palais de l’Institut, sous la présidence M. Georges-Henri Soutou, président de l’Académie des sciences morales et politiques. Les allocutions ont été prononcées par M. Jean-Robert Pitte, secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques, et M. Hsiao Tsung-Huang, vice-ministre de la Culture de Taïwan, qui ont remis les prix aux lauréats après une présentation vidéo de chacun d’eux, avant de leur laisser la parole pour leurs discours de remerciements. Étaient également présents M. Étienne Ghys, secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, Mme Marianne Bastid-Bruguière et MM. Daniel Andler et Pierre Delvolvé, membres de l’Académie des sciences morales et politiques et du jury de la Fondation culturelle franco-taïwanaise, ainsi que M. François Wu, représentant de Taipei en France.

Présentation filmée de Josiane Cauquelin, Miao Yung Hua et Lukas Hemleb (Centre Culturel de Taïwan à Paris)

Texte des allocutions prononcées au cours de la cérémonie

Ont été récompensés cette année :

  • Josiane Cauquelin, chercheur honoraire au Centre Asie du Sud-Est (EHESS-CNRS-Inalco), pour l’ensemble de ses travaux ethnologiques sur le peuple autochtone austronésien des Puyuma et sur sa langue, dont elle a procuré le premier dictionnaire, contribuant ainsi à sa préservation et à sa transmission aux plus jeunes générations (film de présentation).


  • Miao Yung Hua, pour sa contribution aux échanges culturels entre la France, l’Europe et Taïwan. Traductrice de films et de romans français, Miao Yung Hua est également guide au Musée national de Taipei pour les touristes francophones. Elle produit et présente, sur Radio Taïwan International, une émission en français, « L’Heure des musées » (film de présentation).

  • Lukas Hemleb, pour ses spectacles mis en scène en collaboration avec le Théâtre national de Taipei. Actif dans le domaine de la mise en scène depuis les années 1980, Lukas Hemleb a produit en 2006 son premier spectacle en collaboration avec des artistes taïwanais, « La Déesse de la rivière Luo ». A suivi en 2008 un opéra du Taïwanais Gordon Chin, puis en 2010 « Feather », un opéra à base de musique traditionnelle nanguan. Il travaille à une adaptation scénique de L’Homme aux yeux à facettes, du romancier taïwanais Wu Ming-yi (film de présentation).


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.