Des Académiciens en Sorbonne …
avec Daniel Andler

Mardi 15 février 2022
Des Académiciens en Sorbonne
Grand Amphithéâtre de la Sorbonne

10h-11h45

Peut-on, doit-on augmenter l’humain ?
La société face aux nouvelles technologies

Daniel Andler
Membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Photos : © Rectorat de Paris – Sylvain Lhermie

 

Mardi 15 février, Christophe Kerrero, recteur de l’Académie régionale Île-de-France et de l’Académie de Paris, a accueilli et introduit Daniel Andler pour une conférence-débat sur les questionnements induits par l’impact des nouvelles technologies convergentes dans nos vies et sur nos sociétés. Cette séance s’inscrit dans le cycle Des académiciens en Sorbonne qui a été présenté par Jean-Robert Pitte, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques.

Deux cents lycéens, avec leurs professeurs, étaient réunis à cette occasion dans le Grand Amphithéâtre : il s’agissait, dans une belle diversité de spécialités, de classes de première et terminale du Lycée François Villon et du Lycée Claude Bernard, de classes du Lycée Guimard préparant le baccalauréat professionnel Technicien du bâtiment : études et économie, et le diplôme national des métiers d’art en design d’espace, ainsi que de classes de terminale et de première supérieure de la Maison d’éducation de la Légion d’Honneur (Saint-Denis).

Daniel Andler a prononcé sa conférence en s’adressant aux élèves à partir d’un support générant, d’une diapositive à l’autre, des problématiques et des questions :

Télécharger le fil conducteur de la conférence

Celle-ci a été suivie d’un riche temps d’échange avec les élèves qui s’est prolongé au-delà de la séance sur des questions tenant à coeur à ces derniers, confrontés à la question des « limites » : elles ont porté  sur les instruments de contrôle et les processus de sagesse collective par lesquels l’homme et la société pourront conserver la maîtrise de l’intelligence artificielle, sur la pertinence et les chances de réussite d’un projet d’amélioration de l’humanité tel que le conçoit le transhumanisme, ainsi que sur la définition  même de l’humain. Daniel Andler, qui met la dernière main à l’écriture d’un ouvrage sur l’intelligence artificielle, s’est dit « pessimiste-optimiste » : il a  recommandé quelques lectures mentionnées dans sa présentation et a incité les élèves à créer ou à investir un cercle de réflexion en se centrant sur un sujet qui les touche personnellement, à la fois pour le documenter, en comprendre les enjeux et en suivre l’évolution en termes de bénéfices / risques et d’éthique, et pour en débattre  : c’est à leur génération qu’il appartiendra de prendre des décisions, dans quelques années.

Consulter la présentation de la séance

A venir prochainement :

Brève conversation avec Daniel Andler (entretien filmé )
Enregistrement de la séance

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.